SAUBUSSE 28 Juillet 2013 PARC de BEZINCAM

Nombreuses animations et expositions

télécharger la plaquette pour les détails

 

Les Meuf'in
Les Meuf'in

20h45 LES MEUF'IN

 

Quatre voix, un piano et des frous frous, les Meuf’in, chanson féminisante, vous embarquent dans un spectacle plein de fraîcheur et de bonne humeur.
Le quatuor dont la belle complicité est restée intacte depuis 6 ans, s’affirme dans un style d’esprit cabaret, légèrement décoiffé et un poil féministe.
Après un premier album autoproduit consacré à la reprise de chansons
françaises à la sauce « humour et polyphonie», les Meuf’in reviennent avec une nouvelle fournée. Leur 2e album témoigne de la maturité musicale du groupe (ah, la trentaine!) et continue d’allier avec grâce, imagination et autodérision les 4 timbres de voix dans des compositions.

Fortes de nouvelles collaborations pour l’écriture, les Meuf’in affirment et
confirment leurs choix musicaux ; équilibre des voix, travail sur les harmonies, percussions corporelles et vocales, chorégraphies décalées…
Leurs voix charmeuses se superposent aux textes emplis de sincérité et
d’humour sur les petites histoires du quotidien, les travers ridicules et
touchants et autres « trucs » de nanas. Bienvenue dans un univers drôle,
dynamique et décomplexé !

De belles expériences musicales ont prouvé que le public accroche et se trouve emporté par la recette Meufinienne : prix aux transhumances de Laas en 2009, Luna Nagra à Bayonne, Show Case à Pau, Festival d’Automne des Pyrénées Atlantiques, Festival Brassens à Puyoo, Festival de la route des vins à Lacommande, Festival des 5 sens à Hastingues, théâtre de Montlhéry (91), théâtre de Villebon sur Yvette (91)……

A consommer en spectacle, les Meuf’in, vous en reprendrez un « gniac »

17H00 FRED TEPPE

"Tuiles"

 

Solo de jonglerie burlesque de Fred Teppe dans l’esprit de Jacques Tati, basé sur la manipulation d’objets du quotidien détournés de leur fonction.

    Fred Teppe crée un univers décalé et poétique.

Un tabouret magique sur lequel les balles rebondissent avant de disparaitre. Un étendoir à linge se rebelle pour devenir un oiseau désarticulé. Des boites de chips au contenu improbable.

    Ce personnage tendre et naïf tente, tant bien que mal, de faire «bonne figure» dans cet univers digne des meilleurs films de Pierre Etaix.

Gourmand invétéré, il dévore tout au long du spectacle des chips-tuiles par boites entières.