JOSSE - MERCREDI 8 MAI 2013

Salle des fêtes

17H30 : FILM de Patrick LAVAUD “Raymond Lagardère, gemèir de Gascohna

 

Ce film retrace la vie de Raymond Lagardère, métayer-gemmeur de Saint-Symphorien (Gironde), né en 1925 à Sore, dans les Landes.
 Résistant, membre du parti communiste français depuis 1943, élu local pendant quarante et un ans, président du Cercle ouvrier pendant trente ans, Raymond Lagardère a placé le syndicalisme au coeur de son combat et a été notamment, pendant vingt-cinq ans, Secrétaire général de la Fédération des gemmeurs et métayers du Sud-Ouest (1965-1990).
 Au travers de l’histoire singulière de Raymond Lagardère, de ses luttes et de ses passions, ce film esquisse une histoire sociale et culturelle des métayers-gemmeurs du massif forestier landais et rappelle la nécessité de l’engagement pour un monde meilleur.

18H15 : débat sous châpiteau animé par l’auteur et le héros du film sur le temps des gemmeurs

Les poches trouees
Les poches trouees

19H00 : Apéro concert - sandwiches

 avec "les poches trouées"

 

 

Strange Enquete
Strange Enquete

20H15 : Conte chanté avec Strange enquête

 

L’univers de Strange Enquête est ancré dans de petites histoires intimistes, où le narrateur se pose en spectateur, voire en personnage singulier, le but n’étant pas de revendiquer, mais de raconter. La contrebasse suit et complète le flot de mots de Jérôme Pinel avec des ambiances jazz-blues et des sonorités tantôt stridentes et syncopées, tantôt groove et rondes. L’instrument de Manuel Mouret assure la rythmique de l’ensemble par son style et grâce aux possibilités de sa

loopstation (boucles de samples). L’enchaînement des morceaux est rythmé par de petits préambules slamés au public.

 

PLUS D'INFOS: CLIQUER SUR CE LIEN

Govrache
Govrache

21H30 : Concert avec Govrache

 

GOVRACHE a la trentaine et ça se sent : son écriture est celle de la jeunesse, mais cette jeunesse qui commence à prendre conscience qu’elle est éphémère.

Alors sur scène, ça donne quoi ? L’humour moqueur des sales gamins se mélange avec la sage compassion des adultes : Les textes sont caustiques et corrosifs d’un coté, tendres et nostalgiques de l’autre. On sourit, on rit, on est ému et puis on rit à nouveau. Ses chansons se suivent et nous ressemblent, parce que son inspiration vient du réel, notre réel.

GOVRACHE : De la chanson qui parle des autres, qui parle de nous, qui parle de vous…

 

 

PLUS D'INFOS : CLIQUEZ CE LIEN